Aller au contenu

[Interview] Laura, tu me conseilles quoi en livres de cuisine italienne ?

Où on papote livres de cuisine italienne et... Ottolenghi avec Laura, une abonnée et grande collectionneuse de livres de cuisine

Marjorie Nguyen
Marjorie Nguyen
14 min de lecture
[Interview] Laura, tu me conseilles quoi en livres de cuisine italienne ?
Une des recettes réalisées par Laura, qui m'avait donné l'eau à la bouche 

Table des matières

On vous a transféré cette newsletter ? Abonnez-vous ici ;-)

Vous avez raté la précédente newsletter en version gratuite, consacrée à Tiens, goûte, une BD culinaire signée Chloé Charles, l'ancienne candidate de Top Chef, et la bédéaste Tiphaine de Cointet ? Retrouvez-la ici !


Une nouvelle rubrique ? Tout à fait !


Hello à tous et à toutes !

Je suis ravie de vous envoyer le premier épisode d'une nouvelle rubrique sobrement baptisée "Interview". L'idée ? Vous proposer des entretiens avec d'autres passionné(e)s de livres de cuisine, professionnel(le)s ou amateurs et amatrices averti(e)s.

Ce sera l'occasion d'aborder des sujets que, de préférence, je ne maîtrise pas ! J'espère ainsi partager avec vous des perspectives et des goûts différents, puisque c'est dans la richesse des points de vue qu'on apprend le plus - cette phrase est homologuée #MissFrance, mais c'est vrai, m'enfin ! 😄


Une longue introduction, ou encore... Et si les meilleur(e)s expert(e)s en livres de cuisine, c'était des gens comme vous et moi ?


Ce n'est donc pas Jean-François Piège 😅 Vous n'imaginez pas le nombre de fois où son nom est revenu dans mes recherches, comme il est, vous le savez peut-être déjà, grand collectionneur de livres de cuisine...

Non, je pense que les meilleur(e)s expert(e)s en livres de cuisine, c'est nous.

Parce que c'est nous le dernier maillon de la chaîne, qui testons les recettes dans ce qui sont parfois des cuisines de 2 m² avec deux plaques, un mini-robot Moulinex, même pas un couteau d'office, et puis voilà. Qui suivons des instructions sans parfois même comprendre où le bouquin veut en venir, pour un résultat final qui n'est vraiment pas ce qu'on espérait (oh).

Parce que certes on aime cuisiner, essayer des choses, nous amuser. Mais c'est aussi nous qui devons nous démerder pour que chaque jour qui passe il y ait un truc à manger le soir sur la table.

Mais que ce soit cuisine plaisir ou cuisine-corvée ou probablement un mix des deux selon les jours, je sais que si je demande à chacun(e) d'entre vous : "c'est quoi tes livres de cuisine préférés ?", vous me sortirez illico 3-4 titres. Des livres qui se démarqueront de tous les autres parce que vous les aurez poncés à mort, en témoignent ces belles tâches de sauce sur les pages, et parce qu'ils contiennent ces quelques recettes fétiches que vous avez faites et refaites jusqu'à ce qu'on vous dise : "Encore ?! Tu peux pas changer de livre de cuisine ?!".

Exemple d'une recette que j'ai fait un nombre incalculable de fois : la salade courgette et manouri tirée du Cookbook d'Ottolenghi


Bien entendu, j'espère pouvoir un jour interviewer des auteurs ou des autrices, des enseignant(e)s en cuisine et d'autres personnes dont le métier touche de loin ou de près à la bouffe. En tant que lectrice, je suis curieuse de savoir ce qui se trame en coulisses, ou comment des professionnel(le)s utilisent les livres de recettes dans leur travail.

Mais pour cette première, vous l'aurez compris, j'ai trouvé que ça avait plus de sens de donner la parole à une lectrice qui, comme la vaste majorité des personnes achetant des livres de cuisine, a appris à cuisiner à la maison.

Et c'est comme ça que j'ai immédiatement pensé à Laura.


Et si je vous présentais Laura ?


Je ne sais plus qui a démarré la conversation, quand, comment. Toujours est-il que ça fait des mois que Laura, aka @laura.foodista, et moi échangeons sur Insta.

On discute de questionnements hautement existentiels du style : "c'est quoi que tu regardes en premier dans un livre de cuisine ?", "c'est quoi les recettes qui t'attirent le plus, les plats ou les desserts ?". J'imagine que dans un autre monde, on aurait remplacé "livre de cuisine" par "un mec", "les plats ou les desserts" par des parties anatomiques. Mais c'est nettement moins intéressant que les bouquins 🤣

Ancienne assistante commerciale, Laura s'est passionnée au fur et à mesure pour les livres de cuisine jusqu'à en posséder aujourd'hui une très belle collection : 300 ouvrages !

Les stories de Laura qui en disent long !


Quand j'ai appris qu'elle possédait notamment une douzaine de livres sur la cuisine italienne, soit autant de titres que n'importe quelle grosse librairie parisienne, j'ai su que ce serait le fil rouge de notre entretien.


Je suis d'autant plus ravie de partager avec vous les coups de coeur de Laura que, certes j'aime bien la cuisine italienne, mais elle est loin d'être ma préférée.

J'ai parfois des envies soudaines de pâtes (comme les spaghettis alla puttanesca du premier livre de The Social Food). Mais à part les plats de pâtes, les arrancini et les suppli, et une vendeuse de glaces à Florence qui vendait de délicieux "shotino" à 1€, mes différents voyages en Italie ne m'ont pas laissé un souvenir impérissable en termes de bouffe. Est-ce que vous êtes en train de m'insulter derrière votre écran ? Bah tant pis, je ne vous entends pas ! 😝

Bref, j'ai beau cherché à être la moins partiale possible, c'est difficile de mettre de côté mon goût personnel quand j'analyse un livre. C'est, entre autres raisons, pour ça que je trouve la critique de livres de cuisine bien plus difficile que celle de romans que j'ai exercée pendant longtemps - mais ça, ce sera le sujet d'une prochaine newsletter 😉

Vous verrez ainsi que Laura recommande Les amis des Messina qui, j'avoue, m'est complètement passé au-dessus de la tête. J'avais bien aimé la qualité visuelle du livre, mais les recettes ne m'avaient pas marquée. Je suis donc contente qu'une passionnée de cuisine italienne et qui en a testé plusieurs puisse vous faire ses recommandations.

Enfin, pour l'anecdote, Laura et moi avons découvert lors de nos conversations pour cette interview que nous avions les mêmes lubies. Par exemple, nous vénérons toutes deux, pour reprendre son expression, le même "Dieu de la cuisine". Indice, ça commence par Otto et ça se termine par lenghi... Mais quelle surprise 🤣

Une photo de Laura de l'excellent Falastin de Sami Tamimi et Tara Wigley


Allez, assez de mon blabla ! La parole est à Laura et bonne lecture à vous.

*Notre conversation a été éditée pour plus de lisibilité.


L'interview de Laura

Commençons par les débuts : comment as-tu appris à cuisiner et comment t'es-tu intéressée aux livres de cuisine ?

J'ai beaucoup de souvenirs de ma mère et de ma grand-mère, qui cuisinaient beaucoup. Ma maman a des origines italiennes : elle nous faisait très souvent des lasagnes, des cannellonis, la fameuse bolognaise qui mijote pendant 3 heures, bref des plats bien consistants pour les dimanches en famille.

Mais elle ne cuisinait pas seulement italien : comme mon papa est un pied noir d'Alger, elle faisait aussi des plats classiques du Moyen-Orient, une cuisine qu'elle affectionnait également beaucoup.

Quant à ma grand-mère, elle vivait dans un appartement juste en bas de chez nous, dans le même édifice. Donc régulièrement elle et ma mère cuisinaient ensemble : elles confectionnaient des bugnes, des confitures, des saucissons briochés...

Et pourtant, à 20 ans, je ne savais cuire que des œufs et des pâtes ! Donc une fois que je me suis retrouvée seule, j'ai du apprendre à cuisiner, même si j'avais une petite base, puisque j'avais beaucoup vu ma mère cuisiner. C'est comme ça que j'ai commencé à regarder dans ses livres de cuisine, et très rapidement j’ai eu envie de tout essayer !

J’étais aussi, et le suis toujours, fan de cuisine américaine. Pour tout te dire, mon tout premier livre de cuisine était La cuisine des Desperate Housewives ! Donc c’est aussi cet intérêt pour la cuisine américaine qui m’a amenée à fouiller dans des livres de cuisine que ma mère ne possédait pas et que j'ai commencé à construire ma collection personnelle.

Une des recettes de livre réalisées par Laura, tirée de Babunia d'Ewelina Orman

Et maintenant que tu as appris à cuisiner, que cherches-tu en particulier dans les livres de cuisine ?

J’aime la nouveauté, dans le sens que j’aime essayer des idées que je n’ai jamais testées auparavant.

Je recherche aussi la tradition : j'aime trouver dans les livres de cuisine des plats qu’on aurait pu manger chez l’habitant si on avait voyagé dans tel ou tel pays. Pas des saveurs qu’on aurait adaptées pour le palais européen, mais vraiment des plats authentiques. Et qu’importe pour moi si les recettes comprennent des ingrédients que j'aurais du mal à trouver : j’aime lire les recettes, découvrir l’histoire de plats, sans avoir forcément besoin de les faire derrière.

Mon mari dit d’ailleurs que je suis tellement passionnée que je lis les livres de cuisine comme un roman ! Mais c'est vrai, je n'aime pas seulement réaliser les recettes, mais aussi découvrir dans un livre de recettes l’histoire d’une cuisine ou celle des auteurs.

Mais finalement, c’est surtout l’inspiration que je recherche dans les livres de cuisine. Je réalise 2-3 recettes de livre chaque mois ; mais par contre, j’ouvre un livre de cuisine bien une fois tous les 2 jours pour trouver l’inspiration ! Mais ça ne veut pas dire que je vais suivre la recette à la lettre. J’aime bien varier, modifier un peu l’assaisonnement pour changer de goût, notamment sur des choses simples.

Je te donne un exemple : il n'y a pas longtemps, j'avais des concombres, des tomates et du yaourt grec. J'ai trouvé une recette de raita dans Simple que j'ai suivie, mais en changeant l'assaisonnement comme je n'avais ni les épices ni les herbes de la recette. J'ai composé avec ce que j'avais dans mes placards, mais en restant sur cette idée de raita.

Sinon, la première fois que j'ai fait des man'ouchés en me basant sur Liban de Tara Khattar, je n'avais aucun des ingrédients des trois garnitures proposées par le livre. Du coup, j'ai ouvert mes placards et mon frigo, j'ai réfléchi à ce qui pouvait bien aller ensemble, et finalement, on s'est régalés !

Lesquels sont les préférés de Laura dans toute cette pile ? Réponse ci-dessous !

Passons au sujet qui nous intéresse aujourd'hui : pourquoi les livres de cuisine italienne en particulier ?

Comme je te le disais, ma mère est d’origine italienne, ainsi que mon compagnon. Donc ce goût pour la cuisine italienne vient de mon histoire familiale et personnelle.

La cuisine italienne, c'est au final la cuisine que j'aime le plus. Si je ne devais choisir qu'une seule cuisine, ce serait elle... Et si je me rendais sur une île déserte, j'emmènerais de la mozza, de l'huile d'olive et des tomates ! 😄

Mais j’ai aussi eu envie d’en découvrir plus sur la cuisine italienne, dont notamment les cuisines régionales, d'où tous ces livres spécialisés.


Parmi ta collection, quels livres de cuisine italienne recommanderais-tu ?

Si je ne devais te conseiller qu'un seul livre, ce serait In Cucina d’Alba Pezone.

Déjà, le livre est très beau : j'aime bien les typos, et les photos sont superbes, très travaillées, hyper gourmandes, ça donne envie !

Et il est très bien fait. Il donne des petites explications par ci par là, et comprend 2-3 répertoires sur les différentes sauces, les différents risottos… Qui permettent de s’inspirer et de mixer les recettes. C'est aussi un livre très complet en termes de recettes, comme on va des pâtes aux pizzas en passant par les viandes, les poissons, etc.


J'ai déjà fait et refait plusieurs recettes du livre, comme la pâte à pizza, la polenta, la torta caprese, les cantucci, ou encore le tiramisu que j'ai essayé dans l'une de ses variantes, au limoncello mais sans alcool, donc au citron. Toutes les recettes que j'ai testées étaient très claires, et plutôt simples à suivre. Pas de fausses notes !

Vraiment, si tu ne devais n'en prendre qu'un, ce serait celui-ci !


Sinon, je te conseillerais bien Les Amis des Messina. C’est un livre qui se démarque par son authenticité : les histoires qu’il raconte, les marchés locaux, les producteurs… C'est de la cuisine sicilienne à 100%, tu sens vraiment que le livre d'Ignazio Messina raconte “la cuisine de là-bas”. J’ai aussi découvert pas mal de produits grâce à ce livre que j’ai bien envie de tester un jour.


Je rajouterais aussi Balade Gourmande en Italie de Laura Zavan, pour découvrir des spécialités régionales. Le livre comprend plein de recettes assez typiques de diverses régions italiennes. Mais surtout j'ai aimé y trouver des spécialités moins attendues que je n'avais pas vues dans d'autres livres, comme par exemple des recettes de montagne du nord de l'Italie, ou des recettes près de la frontière avec l'Autriche.

Pour le côté culturel, je te conseillerais On va déguster l’Italie, un classique ! Personnellement, je ne le trouve pas très bien organisé, mais quand on s’intéresse à l’Italie, le livre est vraiment bien pour découvrir des anecdotes, des produits typiques, les spécialités régionales, etc.



Enfin, j'espère que tous ces livres seront un bon complément à Polpo, que tu avais conseillé ! J'avoue, c'est typiquement le livre que je feuillette, et où je me dis je devrais essayer tel ou tel plat, mais je passe tout le temps à autre chose.

[J'abonde dans le sens de Laura, j'aime beaucoup Polpo, mais un certain nombre de recettes requièrent des produits typiquement italiens ou de saison. On peut difficilement improviser certaines recettes du livre, à moins que vous n'ayez la chance de vivre à côté d'une épicerie italienne !]

Pourquoi préfères-tu ces livres de cuisine italienne-là aux autres titres de ta collection ?


Les autres livres de ma collection sont top aussi. Mais je pense que ça en revient à ce que j'aime dans la cuisine italienne et ce que je te disais sur le fait que je suis à la recherche de la tradition, des plats authentiques.

Je suis moins fan des livres très techniques ou, entre guillemets, de la "cuisine de palace". La cuisine italienne que j'aime, c'est plutôt une cuisine de terroir, une cuisine familiale et conviviale, ou encore une cuisine "de ce que t'as sous la main".

Par ailleurs, certains livres de cuisine font un peu cuisine italienne modernisée, style "cuisine d'Instagram". C'est plein de plats à la truffe, de noms de recette un peu funky... Et même si les photos donnent envie de manger ces plats, je reste davantage à la recherche d'une cuisine authentique, comme ce que proposent In Cucina ou Les Amis des Messina par exemple.

Est-ce que tu as déjà retrouvé le goût de ton enfance dans les livres de cuisine ?


Oui, et ce n'était même pas dans un livre de cuisine italienne figure-toi ! J’ai retrouvé dans Simple d'Ottolenghi un plat que faisait ma maman, mais sous un tout autre nom. Elle appelait ça des quenelles de semoule, mais un jour, en lisant la recette de gnocchis à la romaine dans ce livre, je me suis rendue compte que c’était le même plat que ma mère !

[L'anecdote de Laura m'a bien fait rire, la conclusion de tout ça, c'est que tous les chemins mènent à Ottolenghi 😄 Mais Laura m'a rappelé avec justesse qu'Ottolenghi a des origines italiennes, du côté de son père.]

La collection ottolenghienne de Laura qu'on veut tous avoir :)

Et quels livres de cuisine, hors cuisine italienne, recommanderais-tu ?


Les livres d’Ottolenghi, évidemment ! Notamment Simple, qui est un basique que tout le monde devrait avoir chez soi.

Je recommanderais aussi tous les livres de Sabrina Ghayour. Ce serait difficile de n’en citer qu’un, je les aime tous ! Même si je me souviens qu’au moment où il est sorti, en 2016, Persiana était une vraie pépite.


J'ai voulu que l'interview porte sur la cuisine italienne, mais on aurait très bien pu parler aussi de ton goût pour la cuisine US. Recommanderais-tu un livre sur le sujet ?


J'aime beaucoup La cuisine américaine familiale & authentique de Cathleen Clarity. Le livre est bien détaillé, tu retrouves les cuisines des différentes régions des Etats-Unis : la cuisine du Nord-Est, la cuisine des grands espaces, mais aussi des sous-chapitres sur la cuisine de Little Italy, de Chinatown, du 4 juillet, de Thanksgiving... Le livre comprend autant des recettes typiques que des plats que je n'avais jamais vus dans d'autres ouvrages de cuisine américaine.

Une photo de Laura du livre en question et d'une recette réalisée

Pour terminer


Encore merci mille fois Laura de t'être prêtée au jeu !

Et si vous souhaitez découvrir d'autres recos de livres de cuisine, n'hésitez pas à vous abonner à son compte Insta ! Depuis deux mois, elle est à fond sur la cuisine juive : je pense qu'elle est devenue l'experte en titre de Babka Zana de Sarah Amouyal et Emmanuel Murat, tellement elle a publié dessus 😄 Et avant de partir, Laura vous recommande cette nouveauté sur la même thématique : "My Jewish Bakery que j'ai hâte de découvrir comme il est écrit par Vanessa Zibi, l'autrice de Shabbat Dinners, un autre super livre".

Récap des livres mentionnés


Les Amis Des Messina, L'Anima Siciliana d'Ignazio Messina
Editions La Martinière - ISBN 9782732495170 | 🛒 Acheter

Babka Zana, Boulangerie levantine de Sarah Amouyal et Emmanuel Murat
Hachette Pratique - ISBN 9782019457709 | 🛒 Acheter

Balade Gourmande en Italie de Laura Zavan
Mango - ISBN 9782317020902 | 🛒 Acheter

La cuisine américaine familiale & authentique de Cathleen Clarity
Hachette Pratique - ISBN 9782016258033 | 🛒 Acheter

In Cucina, mes plus belles recettes italiennes d'Alba Pezone
Hachette Pratique - ISBN 9782011356758 | 🛒 Acheter

Liban, Une Histoire de Cuisine Familiale, d'Amour et de Partage de Tara Khattar
Hachette Pratique - ISBN 9782019453688 | 🛒 Acheter

My Jewish Bakery - Babka, hallah, bagel et autres merveilles de la cuisine juive de Vanessa Zibi
Editions La Martinière - ISBN 9791040111900 | 🛒 Acheter

On va déguster l'Italie de François-Régis Gaudry
Marabout - ISBN 9782501151801 | 🛒 Acheter

Persiana, Recettes Parfumées Des Confins De L'Orient de Sabrina Ghayour
Hachette Pratique - ISBN 9782011776198 | 🛒 Acheter  

Polpo, Trésors De La Cuisine Vénitienne de Russell Norman
Hachette Pratique - ISBN 9782016279793 | 🛒 Acheter

Shabbat Dinners, 90 Recettes De Cuisines Juives Séfarades, Ashkénazes et Israéliennes de Vanessa Zibi
Editions La Martinière - ISBN 9782732497129 | 🛒 Acheter

Simple de Yotam Ottolenghi
Hachette Pratique - ISBN 9782011356833 | 🛒 Acheter


Le mot de la fin


J'espère que cet article vous aura plu !

Je suis ravie d'enfin commencer à donner la parole à la communauté, depuis le temps que je voulais inclure d'autres voix que la mienne dans la newsletter 🙂

La semaine prochaine, je publierai d'ailleurs sur le compte Instagram le premier épisode d'une série intitulée "Les plus beaux rayons cuisine de Paris", avec des librairies, des concept-stores et d'autres boutiques autour de la bouffe. J'y partagerai avec vous un beau coin librairie cuisine, mais surtout les coups de coeur d'un(e) libraire du rayon. Première invitée : la supérette SuperFrais dans le 20e arrondissement. Donc n'hésitez pas à vous abonner à mon compte Insta pour ne pas manquer ça.

Je retrouve les abonné(e)s payants avec un autre article que je vous ai beaucoup teasé... Comment nourrir 2 personnes pendant une semaine à partir d'1 seul poulet. J'ai hâte !

Sinon, je vous retrouve tous et toutes dans deux semaines pour un premier épisode sur... Noël. Quoi, déjà ? me diront certains. Bah désolée, vous allez bouffer du Noël pendant 2 newsletters d'affilée ! (Au début, je voulais en faire 3, mais après je me suis dit que vous feriez peut-être une overdose...)

Donc Christmas Mariah et moi, on vous fait des bisous, et à la semaine prochaine !

Marjorie

Muah

Avant de partir !

Vous connaissez le topo 😄

N'hésitez pas à partager cette newsletter par mail ou sur les réseaux sociaux. J'ai envie de vous dire que c'est bon pour votre karma et l'équilibre culinaro-spirituel du monde, j'ai aussi envie de dire que c'est bien pour vos proches qui ne savent pas quel livre de cuisine italienne acheter, mais c'est aussi parce que ça m'aide, avouons-le.

Vous retrouverez les boutons de partage en fin d'article



Enfin, n'hésitez pas à vous abonner à la version payante si vous voulez toujours plus de cuisine et de livres dans votre boîte e-mails. Vous pouvez vous abonner directement en-dessous - sinon, si vous voulez plus d'infos avant, j'ai récapitulé tous les avantages de la version payante sur cette page.

Voilà, c'est tout ! Merci de m'avoir lue jusqu'au bout :)

Interview

Marjorie Nguyen

La journée, je fais des pâtés. La nuit, j'écris.

Commentaires