Aller au contenu

Ma bibliothèque idéale - en livres de cuisine of course

Si je devais partir sur une île déserte, quels livres de cuisine emporterais-je ?

livres de cuisine

C'est quoi une bibliothèque idéale... Quand on parle de livres de cuisine ? Eh bien...

  • En tout premier lieu, ce sont des livres qui peuvent m'accompagner dans ma cuisine du quotidien, s'insérer en souplesse dans un repas du soir fait à l'arrache ou dans un plus élaboré déjeuner dominical avec 4-6 plats... Tout en proposant des saveurs audacieuses, équilibrées, joyeuses, élégantes, selon leur style de cuisine. On n'est ni sur une cuisine trop compliquée ou trop simpliste, mais le juste milieu qui permet d'obtenir des plats savoureux pour tous les jours.
  • Des recettes parfaites, avec des instructions compréhensibles et accessibles, des proportions qui tombent justes, des conseils et des explications pour que n'importe quel cuisinier ou cuisinière puisse s'en sortir.
  • Un résultat dans l'assiette qui n'est pas si éloigné de la photo.
  • Pour la vaste majorité de ces livres, une mise en page soignée et en accord avec la cuisine proposée.
  • Après, c'est une question de goût personnel, du fait que j'ai une préférence pour les cuisines avec les épices, les herbes fraîches, l'acidité et des saveurs franches et marquées - donc oui, la cuisine moyen-orientale est sur-représentée 😅
  • Ah oui, et je n'ai rencontré dans ces livres aucun truc qui me hérisse le poil : citons au hasard des coquilles WTF, des petites phrases culpabilisantes, de la généralisation grossière...
  • Bref, en un mot ? Si je devais partir sur une île déserte, je ne prendrais peut-être pas de livres de cuisine mais plutôt un roman d'Ursula K. Le Guin. Mais si je ne devais me nourrir qu'avec quelques livres de cuisine jusqu'à la fin de ma vie, je prendrais certainement ces livres-là.

Voilà les livres en question, au nombre de 8 à ce jour !



Jérusalem de Yottam Ottolenghi et Sami Tamimi

LE livre de cuisine parfait par excellence, où tout est au cordeau, où il n'y a pas la moindre coquille, où tous les plats (ou presque) sont absolument délicieux, et où on apprend autant qu'on cuisine. Seul point faible : une mise en page un peu tristoune, mais la qualité intemporelle des recettes et le concept général du livre, nous invitant à découvrir le Jérusalem de ses auteurs, compensent très, très largement. Le tout premier livre de cuisine qui m'a montré à quel point un livre de cuisine était beaucoup plus qu'un assemblage de recettes, mais aussi une histoire personnelle.

Sel gras acide chaleur de Samin Nosrat

Un livre lu il y a plusieurs années à un moment où je cuisinais beaucoup moins et que je recommanderais justement à tous les néophytes, ceux et celles qui se sont mis à la cuisine récemment et qui se demandent à comprendre ce qui se passe dans la casserole ou dans le four.

Alors, tout n'est pas parfait, c'est très (trop, je pense) long à lire, un peu fouillis par moments, bref, ça aurait mérité un peu de synthèse. Mais le livre est passionnant, impressionnant tellement il est foisonnant, hilarant quand l'auteure raconte des anecdotes. Il est surtout empreint d'une sincère volonté de transmettre et d'un enthousiasme à l'américaine absolument communicatif. C'est comme si votre pote volubile avait posé les pieds dans un restaurant mythique - Chez Panisse en l'occurrence - et vous racontait tout ce qu'elle avait appris à la dure en cuisine. On y apprend pas mal de choses, mais à la cool. Bref, il y a deux types de best-seller : ceux qui le méritent et ceux où on se demande si les lecteurs ont fumé pour aimer, et celui-ci fait partie de la première catégorie.

Polpo de Norman Russell

Une de mes plus belles découvertes grâce à la newsletter : une cuisine délicieuse, d'une simplicité folle, et très juste sur les saveurs. La démonstration qu'avec très peu d'ingrédients, on peut faire des choses merveilleuses. C'est également le livre dont la direction artistique m'a le plus impressionnée : c'est autant un livre de cuisine qu'un livre-objet. Et moi qui ne suis pas une si grande fan de la cuisine italienne, j'avoue retourner régulièrement aux recettes de ce livre.


Abonnez-vous à la newsletter pour découvrir d'autres livres de cuisine :




La cuisine de la ferme de Sarah Mayor

Ca, c'est un peu perso : c'est un livre que j'ai depuis des siècles - je me demande d'ailleurs ce qui m'était passé par la tête pour l'acheter, alors que je cuisinais assez peu à l'époque. Mais j'ai appris à cuisiner des plats du quotidien classiques avec ce livre : des salades chaudes, des gratins, des quiches, etc. Et quand je le regarde maintenant, je comprends pourquoi je l'avais tellement aimé : le livre ne contient pas la moindre incohérence, les saveurs sont simples, un peu rustiques, mais bonnes, les recettes sont globalement faciles à suivre, les photos sont toutes mignonnes et il y a des explications sympas pour chaque recette. Bref, je ne le savais pas, mais j'avais trouvé un très très bon "livre pratique" dans la marée de livres à la con de l'époque, style recettes de Kiri. Merci le dieu ou la déesse des livres de cuisine qui avait veillé sur moi.

La cuisine des réfugiés de Séverine Vitali et Ursula Markus (newsletter à venir)

Vous pourrez amplement découvrir le livre dans une future newsletter, mais c'est un livre parfait pour découvrir des recettes de cuisine de divers pays, des recettes du quotidien testées et éprouvées, comme si on s'attablait un dimanche à la table d'une famille tibétaine ou éthiopienne. Et le livre navigue très bien dans les eaux parfois troubles des "livres de réfugiés". Cerise sur le gâteau ? C'est le cas de le dire, le livre comprend l'une des meilleures recettes de gâteau de ma vie. Newsletter à découvrir à la rentrée 2022 !

Masala de Mallika Basu (newsletter à venir)

Un livre que j'ai cuisiné déjà plusieurs fois avec un énorme plaisir. En vrai, la cuisine indienne m'intimide : tellement d'ingrédients, des techniques différentes, une harmonie des saveurs qui n'est pas du tout naturelle pour moi - vous savez, le coup du "on goûte et on ajuste" ? Autant j'y arrive pour plusieurs cuisines asiatiques et même les cuisines inspirées du Moyen-Orient, autant la complexité des saveurs indiennes m'échappe complètement. Mais heureusement il y a le livre de Mallika Basu. A chaque recette réalisée, mes papilles retrouvent presque le souvenir de ce que mon compagnon cuisine ou de ce que j'ai goûté en Inde, et ce presque est déjà un miracle. En plus, les recettes sont bien expliquées, la sélection de plats surtout est très bien pensée, et la DA est juste superbe. Une formidable porte d'entrée à la cuisine indienne. Newsletter à découvrir courant hiver 2022 !


Sirocco de Sabrina Ghayour

Le "livre pratique" élevé au rang d'art comme seule l'édition anglo-saxonne sait le faire - nous, on récupère les traductions derrière, c'est pas plus mal. Une cuisine du quotidien inspirée des origines iraniennes de l'autrice, tout en étant adaptée à nos placards occidentaux. C'est simple et redoutablement efficace, surtout au niveau des recettes à base de légumes toutes plus alléchantes les unes que les autres. Un vrai compagnon de cuisine de tous les jours.

Desserts du Moyen-Orient de Salma Hage

Le livre qui m'a réconciliée avec les desserts. Après, j'adore la fleur d'oranger, la cardamone, les pistaches... C'était plié d'avance. Mais ce livre réussit le pari d'être très très varié, de rendre accessible des douceurs moyen-orientales qui semblaient inaccessibles tout en proposant moult recettes inspirantes pour tous les jours. Tout n'était pas parfait quand j'ai fait les recettes pourtant claires, mais les saveurs étaient globalement plus qu'au rendez-vous. C'est également un très beau livre, dans la droite ligne de ce que sait faire Phaidon.


Curieux(se) de découvrir mes prochains coups de coeur en livre de cuisine que vous rajouterez peut-être à votre bibliothèque ? Abonnez-vous à ma newsletter bimensuelle ;-)